Test: Supair Delight 3

Pat Jackson 14 juil., 2019 Essais et nouveautés 0 Frapper: 314

Essai de la nouvelle Sup'air Delight 3

Pré-vol:


Fraichement sortie de sa boite, la Delight 3 a bien évidemment changé depuis son prédécesseur. Les matériaux sont bien choisis, semblent plus robustes et les couleurs sont originales. J’avais bien hâte de tester ce cocon des plus populaires dans sa 3e génération.

Je fais 1m75 et 76 Kilos et la taille M est idéale dans toutes ses dimensions. L’essai a été réalisé sous une Volt 3 de Air Design, poids total de vol à 92.5kg avec 1L d’eau.

Suspendue en portique, les ajustements de dorsales, lombaires, cocon et épaules étaient des plus faciles à arranger. On remarque les grandes poulies Harken, et l’attention au détail sur l’entièreté du produit. Une de ces dernières étant le kit secours lors de branchage, incluant une sangle et mousqueton léger. On retrouve une poche avec fermeture de chaque côté avec une boucle pour y sécuriser téléphone, caméra etc. Le cockpit tient sa forme et est de volume serviable. Un autre petit détail est la présence appréciée de deux zips sur les fermetures éclair du compartiment arrière et du cockpit, alors que certains manufacturiers en réduisent le nombre à un seul ces temps-ci. Un autre atout est le compartiment sous-cutale de taille considérable pour y enfiler un ballaste d’au moins 5L. Le compartiment arrière est aussi généreux.

Afin de tester la capacité du réservoir, j’ai décidé d’inclure un Sup’Air Fluide 125, qui est loin d’être un petit volume. Le système de fermeture est bien pensé, et très facile d’opération. Une étiquette indiquant clairement les étapes et un jonc de plastique intégré facilitent la procédure. Un test d’extraction confirma que même le Fluide 125 est sorti aisément.

accéder à la page produit 



En vol:


Enfiler la Delight 3 se fait sans tracas; deux boucles de marque Cobra sécurisent le pilote dans la sellette. Une attache pour retenir les bretelles, et deux pour le cocon (une 3e pour le cockpit) et le tour est joué. Avant le décollage, j’avais desserré les bretelles afin d’aider l’entrée dans le cocon au cas où la sellette monterait sur le corps lors du gonflage; l’entrée fut des plus
faciles dans la bascule.

Le confort en vol est tout de suite évident, je suis vite à l’aise et ne ressens aucun point de pression. Le support au niveau du dos est très adéquat, et une assise relativement droite est possible. Les appuis sellette se font quand même assez bien, mais il faut
bien lever le bassin du côté opposé pour avoir un appui efficace; comme le tissus de l’assise épouse bien et remonte assez haut sous les bras, gênant pour bien basculer le corps de côté. Cependant, on se sent bien sécurisé dans ce siège style baquet et cela peut être une préférence personnelle de vouloir un peu plus de lousse à ce niveau.

La stabilité en vol est notable. Les virages se maintiennent comme sur des rails une fois bien appuyé. Le roulis est absorbé par la géométrie creuse de la sellette, et l’absence de lacet et de tangage sellette était fort agréable. Il est à noter que le système ABS n’est pas réglable sur la Delight 3, pour ceux qui voudraient avoir un système plus communiquant. L’ouverture de la ventrale m’a quand même permis d’avoir de meilleurs appuis et un meilleur ressenti, notamment lors de séries de wings.

Le cocon était bien tendu en vol et sans plis. Le matériel Aquatech Stretch® est véritablement coupe-vent comme le prétend Sup’Air. Comparativement à d’autres cocons, très peu d’air réussit à s’infiltrer pendant une série de wings lancés à gauche, comme le dernier rabat du cocon ferme de la droite. Un aimant dans le centre fait bien son travail de garder le tout bien fermé et étanche.

Conclusion:


La Delight 3 répondra aux besoins des pilotes cherchant un cocon stable, ergonomique, et sans porter trop de poids. Les pilotes de cross seront servis. L’assise droite et la planchette la rendent accessible comme premier cocon. Le produit est très bien assemblé, et l’attention au détail est soignée.

ACCÉDER À la page produit

En bref:

  • Le mot du fabricant: légèreté, sécurité,passive optimisée& précision de pilotage
  • Usage: Cross, Rando, Loisir
  • Pour qui: Pilote intermédiaire et avancé, premier cocon
  • Taille: S,M,L et XL
  • Poids: 3700g en M
  • Les +: stabilité, facilité d’entrée, bonne assise et support, belle fabrication, composantes de qualité, volumes généreux, compartiment de secours simple, kit de sécurité (sangle et mousqueton) et jonc pour installation du secours inclus, compatible avec sac d’hydratation.
  • Les -: ABS non ajustable, siège de style baquet un peu contraignant pour de gros appuis.

Pilote: Pat Jackson

Dans la même catégorie

Commentaires

Laissez votre commentaire